L’islamisme modéré : un leurre ?

Dernière mise à jour jeudi, 1 décembre 2011 11:48 Ecrit par Gérard Akoun jeudi, 1 décembre 2011 11:48

En Tunisie, au Maroc et certainement en Egypte avec des pourcentages plus importants encore, les islamistes sont les grands gagnants de ces premières élections libres. L’ouverture démocratique leur permet de tirer avantage de leurs actions caritatives à l’égard des plus pauvres, des moins instruits au sein de leurs populations respectives, mais aussi d’une opposition sans compromission à l’égard des dictatures. Pour cela ils ont été torturés, emprisonnés pendant de longues années ou même assassinés, mais ils ne luttaient pas en faveur de la démocratie, mais en faveur d’un régime islamiste.

Lire la suite...

Tempête sur l’Egypte

Dernière mise à jour jeudi, 24 novembre 2011 10:18 Ecrit par Gérard Akoun jeudi, 24 novembre 2011 10:18

Les élections prévues à partir du 28 septembre pourront elles se tenir dans un climat de violences peu propice à une expression citoyenne, qui doit, en principe, s’exercer dans une atmosphère plus sereine ? Quelles conclusions, dans ces conditions, pourrait-on tirer du résultat de ces élections, pour évaluer les rapports de force au sein de la population égyptienne ?

Lire la suite...

Libye Syrie deux poids deux mesures

Dernière mise à jour dimanche, 1 mai 2011 09:24 Ecrit par Gérard Akoun dimanche, 1 mai 2011 09:24

Bachar El-Assad utilise la manière forte pour venir à bout de la rébellion qui menace son pouvoir. Après avoir fait quelques promesses de réforme, et supprimer l’état de siège qui perdurait depuis prés de cinquante ans, il fait donner les tanks et tirer à l’arme lourde sur la population civile, qui continue à manifester à mains nues pour plus de démocratie. On compte plusieurs centaines de morts et des milliers de blessés, mais la condamnation ou -l’indignation- reste très mesurée. On hausse le ton, « la situation est devenue inacceptable, on n’envoie pas, face à des manifestants, des chars » a déclaré mardi dernier Nicolas Sarkozy, mais il n’a pas mis directement en cause Bachar El-Assad comme l’a fait Obama qui a accusé le président syrien de placer « ses intérêts personnels au dessus du peuple syrien » et d’avoir demandé l’aide de l’Iran pour mener la répression ».

Lire la suite...

Révolte en Syrie

Dernière mise à jour mardi, 22 mars 2011 11:59 Ecrit par Luc Rosenzweig mardi, 22 mars 2011 11:59

Le mouvement de révolte arabe a maintenant atteint la Syrie. De violents affrontements ont opposé les habitants de la ville de Deraa dans le sud du pays à des unités de l’armée venues pour réprimer les manifestations antigouvernementales.
Samedi 19 mars les soldats ont tiré a balles réelles sur les manifestants, tuant deux personnes et en blessant plus d’une centaine.
Dimanche, la foule en colère a incendié le siège du parti Baas de Deraa et saccagé le palais de justice, deux symboles du pouvoir dictatorial de Bachar el Assad.

Lire la suite...

Des Juifs s’enthousiasment pour les insurgés arabes. Est-ce une blague ?

Dernière mise à jour jeudi, 24 février 2011 10:27 Ecrit par Meir Ben-Hayoun jeudi, 24 février 2011 10:27

Y aurait-il quelque chose d’irrémédiablement (très diablement) défectueux chez nous les Juifs? Pardon ! Erreur de formulation majeure de ma part, je devrai dire, chez certains Juifs.

Le monde arabe est en ébullition. Les masses se rebellent et certains de nos frères et de nos sœurs, se précipitent à n’y voir que des aspirations nobles à la liberté, à la démocratie et à je ne sais quoi d’autre romantisme. Dans une attitude fleur bleue d’inconscience, ils n’attendent même pas d’entendre de la part de ces éléments insurgés un appel à la réconciliation avec le peuple juif et à la reconnaissance de nos droits absolus et inaliénables sur la Terre d’Israël, que déjà, ils se passionnent pour eux, qu’ils les encensent des meilleures résolutions au monde.

Lire la suite...

Le tsunami arabe continue

Dernière mise à jour jeudi, 24 février 2011 09:02 Ecrit par Gérard Akoun jeudi, 24 février 2011 09:02

Le Printemps arabe continue, mais les dictateurs ont tiré les leçons de ce qui s’est passé en Tunisie et en Egypte. Ils ne cherchent plus d’accommodements avec les manifestants, ils ne cèdent pas à leurs revendications pour plus de démocratie, au contraire, ils les répriment très durement, quand ils ne les massacrent pas, comme le fait Kadhafi en Libye. Il nous faut saluer le courage de ces jeunes, fer de lance de ces révoltes, qui n’hésitent pas à donner leur vie pour la liberté et la dignité. Il nous faut aussi remarquer que ces peuples savent parfaitement qui sont leurs oppresseurs, ils ne se trompent pas de cible, ils ne se sont pas attaqués à l’impérialisme américain, ou au sionisme qui jusqu’à peu servaient d’exutoire aux frustrations sociopolitiques de la rue arabe.

Lire la suite...

L’ONU de Kadhafi

Dernière mise à jour mercredi, 23 février 2011 10:33 Ecrit par Meïr Waintrater mercredi, 23 février 2011 10:26

Nous n’avions pas besoin de voir à la télévision les gesticulations de Mouammar Kadhafi pour savoir que cet homme est fou comme un lapin. Nous n’avions pas besoin non plus de détails sur les derniers événements en Libye pour savoir quel régime dictatorial et sanguinaire le colonel Kadhafi y a établi et maintenu pendant des décennies.
Les frasques du chef d’État libyen (chez lui et lors de ses visites à l’étranger), le comportement brutal d’un de ses fils dans la ville de Genève et les prises d’otages dont on est coutumier à Tripoli (qu’il s’agisse de cinq infirmières bulgares, d’un médecin palestinien, de deux hommes d’affaires suisses ou encore d’un artiste israélien), tout cela est de notoriété publique. Certains s’en sont scandalisés. Pourtant, depuis que la Libye semble avoir cessé de jouer un rôle actif dans le terrorisme international, on a constaté dans le monde comme une indulgence coupable.

Lire la suite...

Egypte Tunisie quelle évolution ?

Dernière mise à jour jeudi, 10 février 2011 09:48 Ecrit par Gérard Akoun jeudi, 10 février 2011 09:48

La contestation, monte dans le monde arabe contre les dictatures, celle de Ben Ali en Tunisie est tombée, celle de Moubarak recule à petits pas, mais la situation dans chacun des deux pays ne devrait pas évoluer de la même manière et au même rythme. En Tunisie le régime s’appuyait sur une police omnipotente et non sur l’armée. Celle ci, en refusant de tirer sur les manifestants, a provoqué son effondrement.

Lire la suite...

Vers quel type de régime pour la Tunisie et l’Egypte ?

Dernière mise à jour mardi, 8 février 2011 09:47 Ecrit par Luc Rosenzweig mardi, 8 février 2011 09:47

Après la période d’heureuse surprise et d’espoir provoquée par la chute de la dictature tunisienne et le soulèvement populaire égyptien vient le temps des interrogations et des craintes.
L’exemple de l’écroulement de l’empire soviétique après 1989 est à cet égard éclairant : dans les pays dotés, avant l’instauration du communisme, de solides traditions démocratiques, la transition vers un régime respectueux des libertés publiques et des droits de l’homme s’est déroulée sans accrocs majeurs.

Lire la suite...

Forcement solidaires du peuple égyptien…

Dernière mise à jour dimanche, 20 février 2011 12:04 Ecrit par Gabriel Farhi dimanche, 6 février 2011 12:42

Gabriel Farhi

Faut-il simplement observer la révolution qui est en marche en Tunisie, en Egypte et demain peut-être dans d’autres pays comme le Yémen ? Les évènements actuels sont sans précédents et chacun a conscience que l’histoire est en marche. Oui nous ne pouvons que l’observer et espérer que la démocratie s’implante dans ces pays. Tout au plus pouvons-nous témoigner de notre solidarité vis-à-vis de ces peuples qui aspirent à la liberté et à la prise en main de leur destin collectif. Nous sommes forcement solidaires du peuple égyptien.

Lorsque l’on est juif, notre liturgie nous le rappelle quotidiennement, l’Egypte tyrannique signifie quelque chose, tout autant que de s’être libérés de cette oppression. En hébreu, le mot « mitsrayim », Egypte, provient d’une racine qui signifie l’étroitesse. Ainsi était l’Egypte de nos ancêtres réduits à l’esclavage pour construire des édifices incertains sur des sols mouvants. La seule raison d’être de ces travaux forcés était d’annihiler un peuple. L’étroitesse résidait dans l’inutilité d’une tache en étant dissocié d’un destin collectif. Il y avait alors deux catégories de personnes, ceux qui participaient à un effort collectif, et les hébreux dont le labeur était vain et les empêchait même de se révolter.

Lire la suite...

Obsession !

Menu principal

Recherche dans le site

Archives

Calendrier

août 2017
L M M J V S D
« Juin    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Islam : ce que l’occident doit savoir !

Le conflit au moyen orient

Le grand mensonge palestinien

Serge Gainsbourg : Le sable et le Soldat

Copyright © 2009 Afterburner - Free GPL Template. All Rights Reserved.
WordPress is Free Software released under the GNU/GPL License.