Contre-révolution au Liban

Dernière mise à jour mardi, 14 juin 2011 10:00 Ecrit par Luc Rosenzweig mardi, 14 juin 2011 10:00

Au bout de plusieurs mois de tractations, le Liban s’est doté d’un gouvernement dirigé par le musulman sunnite Nagib Mikati.
Le nouveau cabinet est dominé par le Hezbollah et ses alliés pro-syriens, qui comptent 19 ministres sur 30.
Ce n’est pas une bonne nouvelle. Le « Parti de Dieu » et sa milice inféodés à la Syrie et l’Iran va continuer à disposer de son armement, qui a été reconstitué et accru en qualité et en quantité depuis la guerre de 2006. Mais il va aussi avoir la haute main sur l’armée nationale libanaise, qui jusque là était contrôlée par un gouvernement peu soucieux d’aller à la confrontation avec Israël.
On avait pu le constater lors des affrontements à la frontière du Golan, au début de ce mois de juin : c’est l’armée libanaise qui avait décrété la région frontalière zone interdite, évitant ainsi de nouveaux incidents avec Tsahal.

Lire la suite...

La guerre israélo-libanaise vue par le patron français des Casques bleus

Dernière mise à jour mardi, 19 septembre 2017 09:03 Ecrit par Clément Weill Raynal lundi, 13 décembre 2010 10:25

Le Général français Alain Pellégrini, qui commandait la Finul la force intérimaire des nations unies au Liban lorsque la guerre a éclaté en juillet 2006 entre Israël et le Hezbollah, vient de publier un livre dans lequel il donne sa vision du conflit.

Son récit intéressera d’abord les spécialistes de l’histoire militaire mais il constitue également un témoignage précieux – même s’il n’est pas toujours aussi neutre qu’il le voudrait – sur le rôle parfois ambigu de la Finul au Sud Liban

Bien entendu, tout au long de son ouvrage le Général Pellégrini prend soin d’afficher le visage de l’arbitre impartial, conformément à la mission qui est celle des casques bleus de l’ONU au Pays du Cèdre.

Lire la suite...

Nouvelle donne stratégique au Nord d’Israël

Dernière mise à jour mercredi, 22 septembre 2010 12:03 Ecrit par Meir Ben-Hayoun mercredi, 4 août 2010 02:51

Selon la version officielle, un officier libanais aurait de son propre chef pris l’initiative de tendre une embuscade de tireurs de précision aux militaires de Tsahal. L’Armée israélienne voulait élaguer la végétation sur la ligne bleue et avait prévenu la FINUL afin de coordonner cela avec l’Armée libanaise.

L’Armée libanaise avait réagi en appelant à la compréhension de Tsahal pour repousser de deux heures cette activité. Ce à quoi, Tsahal avait donné son accord étant donné le semblant d’atmosphère de coopération. Ces deux heures ont été exploitées par les militaires libanais aux préparatifs à l’embuscade. Ils ont même pris soin d’alerter les journalistes de Beyrouth d’arriver à temps pour immortaliser sur pellicule la tuerie.

Lire la suite...

Obsession !

Menu principal

Recherche dans le site

Archives

Calendrier

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Islam : ce que l’occident doit savoir !

Le conflit au moyen orient

Le grand mensonge palestinien

Serge Gainsbourg : Le sable et le Soldat

Copyright © 2009 Afterburner - Free GPL Template. All Rights Reserved.
WordPress is Free Software released under the GNU/GPL License.