Iran : “Sauvez notre maman de la lapidation”

Dernière mise à jour Lundi, 20 septembre 2010 11:25 Ecrit par admin Vendredi, 2 juillet 2010 05:59

Les enfants d’une Iranienne lancent un appel international pour sauver leur maman qui risque d’être lapidée pour adultère.

Sakineh Mohammadi Ashtiani, une Iranienne de 43 ans, mère de deux enfants a été reconnue coupable d’adultère par un juge de la région. Celle-ci sait aujourd’hui qu’elle risque d’être condamnée à la peine de mort et qu’elle pourrait être lapidée sur la place publique.

Sortez-nous du cauchemar
Pour sauver leur maman de cette horrible mort, ses enfants âgés de 20 et 16 ans ont lancé un appel à la communauté international. “Aidez-nous à sortir de ce cauchemar“, demandent Farideh et Sajad.

Contrainte et forcée
Sakineh a été condamnée en 2006 pour “relation interdite” avec deux hommes et avait reçu 99 coups de fouet. Mais malgré cette punition, elle vient d’être à nouveau reconnue coupable d’adultère cette fois, indique le Daily Mail. Celle-ci a avoué le délit précisant toutefois qu’elle avait subi des pressions de la part de ces deux hommes.

Selon la loi islamique les personnes adultères doivent être condamnées à la lapidation sur la place publique. Les hommes sont enterrés jusqu’à la poitrine tandis que les femmes le sont jusqu’aux épaules. Les cailloux ne doivent être ni trop grands ni trop petits de sorte que la mort ne soit ni trop lente ni trop rapide.

L’Iran est, à ce jour, le pays où l’on dénombre le plus d’exécutions au monde. Selon Amnesty International, 126 personnes y auraient déjà été exécutées en six mois cette année.

Source : 7 sur 7 traduit par : Bivouac-ID



7 Commentaires

  1. Rachel   |  Dimanche, 04 juillet 2010 à 20 h 43 min

    Je reste convaincue que cette femme a été violée et que l’adultère n’est que dans l’esprit des gens qui veulent la condamner pour bien imprégner leur esprit qu’un homme a tous les droits, et que tout est de la faute de la femme . Nous vivons là en plein moyen âge, voire l’âge de la Pierre sans faire de mauvais jeux de mots.
    Je reste également convaincue que des hommes musulmans , en France, et aux USA sont outrés de cette façon de procéder . Comme il serait bon que les Médias puissent les faire parler, Et comme il serait bon de faire de ce drame, la UNE des Médias ….. On peut rêver !!

  2. Rachel   |  Dimanche, 04 juillet 2010 à 20 h 45 min

    Tiens, Monsieur Henri Mourgues n’est pas intervenu dans cet article !!
    Voilà pourtant une info qui pourrait faire réagir tous les hommes avides de justice .

  3. Charles Martel   |  Dimanche, 04 juillet 2010 à 23 h 24 min

    On ne voit pas hélas beaucoup de musulmans descendre dans la rue pour condamner ces pratiques barbares.

    Ils préfèrent plutôt nous gonfler avec l’islamophobie.

  4. Nectar   |  Jeudi, 08 juillet 2010 à 19 h 26 min

    Une chose est sure, c’est qu’il ne faut pas laisser l’Iran se doter de l’arme atomique

  5. Princesse   |  Vendredi, 10 septembre 2010 à 22 h 20 min

    Le nombre de condamnations à mort en Iran ne cesse d’augmenter. Officiellement, 317 personnes ont été exécutées en 2007, ce nombre passant à 346 en 2008, nombre demeuré stable depuis avec 338 exécutions en 2009. Ces chiffres doivent être pris avec précaution, le gouvernement iranien méprisant ouvertement les résolutions et recommandations des Nations unies en continuant à exécuter des individus dans le plus grand secret, n’en rapportant qu’un petit nombre dans les statistiques officielles. Les dates et les lieux d’exécutions sont fréquemment dissimulées aux familles des prisonniers, ainsi qu’à leurs avocats et à la population d’une manière générale.

  6. Maïa   |  Mardi, 23 novembre 2010 à 2 h 49 min

    Redisons notre opposition aux lois anti-démocratiques, iniques et relevant de barbaries d’un autre âge et exigeons la libération de Sakined et de toutes les iraniennes et iraniens injustement détenus. L’IRAN doit respecter les droits de l’homme fondamentaux: liberté d’expression tant dans la presse que dans tous les médias, libertés des droits des femmes, respect de la dignité de tout être humain, liberté de pratiquer la religion de son chois et de se conduire ou de se vêtir selon son bon vouloir. Halte à la répression, aux intimidations et/ou chantages, aux lois iniques et arbitraires indigne de tout état voulant être respecté du monde international ! Liberté pour Sakined !

  7. canobs   |  Jeudi, 04 août 2011 à 1 h 49 min

    Il ne s,agit pas de l,Iran en particulier mais de la Charia, loi archaique et antique qui ne devrait plus exister en nos temps modernes—-Quant aux condamnations a mort, je crois que la Chine a le record, et non l,Iran. La population Chinoise etant au depart de deux ou trois individus de plus, enfin je crois.

Laisser une Réponse